Articles Entreprenariat Société

Ousmane Sow, le premier homme noir à l’académie des beaux arts à Paris…

Depuis ce mercredi 11 décembre, Ousmane Sow compte officiellement parmi les membres de l’Académie des Beaux-arts à Paris. Le sculpteur sénégalais de 78 ans a pris cet après-midi sa place au fauteuil numéro 6, au cours d’une cérémonie sous la Coupole, cérémonie à l’issue de laquelle il a été reçu par le président français François Hollande.

Ousmane Sow, ce sont ces sculptures monumentales dédiées aux Noubas, aux Peuls, aux Massaï, aux Zoulous, ou encore à la bataille de Little Big Horn, qui l’ont rendu célèbre dans le monde entier depuis les années 80. C’est le premier artiste africain à entrer à l’Académie des Beaux Arts, un moment qu’il a dédié à l’Afrique et à Nelson Mandela, visiblement très ému :

« Rien de ce qui m’arrive cet après-midi ne m’est habituel : roulements de tambour, décoration, un habit de prince conçu par Monsieur Azzedine Alaïa, un grand couturier au talent de sculpteur. Mon élection a d’autant plus de valeur à mes yeux que vous avez toujours eu la sagesse de ne pas instaurer un quota racial, ethnique ou religieux pour être admis parmi vous. Comme mon confrère et compatriote sénégalais Léopold Senghor, élu à l’Académie française, il y a trente ans, je suis africaniste. Dans cet esprit, je dédie cette cérémonie à l’Afrique toute entière, à sa diaspora et aussi au grand homme qui vient de nous quitter, Nelson Mandela. »

Source : RFI

#blackinthecity

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    consectetur neque. Phasellus commodo velit, dolor. et, mattis Lorem