Articles Ethnique

Les Massaïs, population guerriers du KENYA!

Les Massaïs est l’une des plus anciennes tribus africaines, En sillonnant le Kenya ou la Tanzanie, vous rencontrez une ethnie pastorale : les Massaïs.

Peuple de pasteurs nomades, les Massaïs vivent par et pour le bétail. Chaque homme possède en moyenne une dizaine de têtes. Les plus influents peuvent en avoir plus de cent. C’est ce qu’il faut pour espérer plus d’une femme. Les bestiaux fournissent la nourriture quotidienne : au menu, lait frais et lait caillé, et plus rarement un mélange de lait et de sang fraîchement prélevé sur la veine jugulaire des animaux vivants, d’un coup de flèche précis ; on rebouche ensuite avec un petit bâton. Dans certaines occasions seulement, on mange de la viande.

Le bétail sert aussi de monnaie d’échange. Pour obtenir l’adhésion de ses futurs beaux-parents, pour effectuer un achat important, pour payer ses dettes et … ses amendes, tout règlement en vaches est accepté. Pour les fautes les plus graves, le coupable est alors appelé olaruon, la sentence la plus redoutée est de se voir confisquer la totalité de son troupeau. Autre usage, la bouse est utilisée à la confection et au colmatage des inkajijik, les huttes basses, disposées en cercle, très proches les unes des autres. Cernées d’une haie d’épineux, elles forment l’enkang, le village.

Très structurée, la vie des Massais s’exprime à travers une succession de rites soulignant trois étapes distinctes : l’enfance, la vie d’initiés ( guerriers ), et l’accession au statut d’ancien.

Aujourd’hui le peuple Massai est de plus en plus sédentaire car les terres massaïs se réduisent comme peau de chagrin, en se transformant en ranchs.

C’est un peuple magique qui se bat pour préserver ses coutumes et traditions… !!!

Source : JMI

#blackinthecity

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    quis, Phasellus lectus felis vel, dolor.