Articles Société

La nouvelle année ou le syndrome des résolutions

Bonne année, bonne santé et fortune à toutes en 2018! Ces mots sont communs en début d’année et annoncent une

New Year Resolution Fitness Plan + FREE PRINTABLES – 12 Things To Change In 2017

vague de grand changement orchestré par les résolutions.

Vous en avez toutes fait, des plus réalistes à celles qui rejoignent l’utopie: mesdames vous en faites toutes.

L’année s’écoule sur 12 mois et vous êtes remplies d’ambition nourrie par l’alcool du 31 au soir. Il vous faut les organiser, les appliquer et les voir triompher non sans peine.

Mais les résolutions du début d’année sont aussi le syndrome du rêveur en endormi qui soudain se rappelle qu’il peut encore rêver et attend sagement la fin de l’année pour se donner du courage.

 

Vraiment ? A-t-on besoin d’attendre le nouvel pour décider de changer ?

 

Non, cette solution est un cercle sans fin. Les vraies championnes des résolutions en font tous les jours, dès l’aurore, téléchargent des applications, se défient eux-mêmes et, ramassent les fruits de leur labeur.

Celles qui attendent le 31 au soir, et bien peuvent toujours attendre la fin d’année suivante, elle se succédera à une autre puis encore une autre. Le syndrome des résolutions de début d’année correspond à un mal plus profond : celui de se trouver des excuses.

 

Des excuses on en a toutes, des plus logiques aux plus indiscutables. Alors, le travail doit peut-être commencer par là. La stratégie : trouver le moteur de ces excuses, les éliminer et enfin s’émanciper d’autres sources d’excuses.

Abordez le sourire des gagnantes,  devenez une guerrière des résolutions quotidiennes.

 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    dolor. consectetur justo sit commodo dictum Praesent ut