Articles Mode

La chouchoute du jour, Aïssa MAÏGA !

78185f72477d2b79a03e2a7e9bd5bb70054e439528773bcf6a8db84b96b56627

Née le 25 mai 1975 à Dakar (Sénégal), d’un père malien et d’une mère sénégalo-gambienne, Aïssa Maïga a passé ses quatre premières années dans la capitale sénégalaise, avant de s’installer à Paris. Elle étudia au lycée Voltaire, à Paris dans le 11e arrondissement. Elle fut formée au Laboratoire de l’acteur par Hélène Zidi Chéruy. Elle joua ensuite dans une comédie musicale : La Nuit la plus longue pendant chaque été durant trois années consécutives. Propulsée par sa tante, comédienne, Aïssa obtient son première rôle dans un court-métrage : Le Royaume du passage. Son premier long-métrage au cinéma se fera dans Saraka Bo aux côtés de Yvan Attal et Richard Bohringer, film qui raconte une enquête policière sur un meurtre commis dans une communauté afro.

Elle devient une actrice remarquée du cinéma français, rencontrant des réalisateurs prestigieux comme Michael Haneke, Claude Berri, Alain Tanner et se fait vraiment connaître grâce à son rôle dans la suite de L’Auberge espagnole, Les Poupées russes, dans lequel elle joue la petite amie de Romain Duris, dans Fatou la malienne et plus récemment Bienvenue à Marly Gomont, film qui porte à l’écran l’histoire de la famille de Kamini .

Elle se diversifie et se prépare à entrer dans la réalisation, avec Il faut quitter Bamako. Après avoir joué dans le recueil de courts-métrages internationaux sur la capitale française Paris, je t’aime, elle obtient une nomination dans la catégorie meilleur espoir féminin aux Césars 2007 pour son rôle dans le film Bamako (A. Sissako, Mali).

ENGAGEMENTS SOLIDAIRES
Aïssa Maïga est marraine de l’Amref, première ONG de santé publique en Afrique ; et ambassadrice de Stand Up for African Mothers, campagne qui vise à former des sage-femmes sur le continent, pour lutter contre la mortalité maternelle et infantile.
Elle s’est également engagée auprès de PlaNet Finance, organisme de micro-finance qui œuvre en faveur des pays du sud, présidé par Jacques Attali.

aissa-maiga-wallpaper_1819_40696b8aa37c5d40958dc10c82d95a1c1bcea

Les astuces beauté d’Aissa 

«En tant que comédienne, je suis très souvent maquillée, et le plus important est le nettoyage de la peau. J’utilise donc de très bons démaquillants, assez neutres comme Bioderma H2O pour le visage et pour les yeux. Je suis fidèle à Lancôme avec Effacil et Bi-facil. Une fois par semaine, je fais un gommage suivi d’un masque de chez Payot.

En soin du visage, je viens de découvrir le duo crème souveraine jour/nuit de Kali’s Pearl, créé par Kalidjata Meite, ingénieur chimiste ivoirienne qui connaît bien les problèmes des peaux noires et qui a lancé sa ligne de produits cosmétiques spécifiques (son site)
Pour le maquillage, maintenant, nous avons le choix : M.A.C. Iman, Bobbi Brown, Black’Up. En tournage, j’ai toujours ma petite trousse de secours M.A.C, Iman…

Je prends soin de mes cheveux et me rends dans des salons spécifiques, Ethnicia sur l’île Saint-Louis, et Josepha, rue de Moscou.

6499ab339a72cc3e1ac86aced276af7f6348e2df0eec3b73b7bdd60e4ca2b90f

 

Source : Africultures et auféminin

#blackinthecity #blackbloggerfrance #blackblogueusefrance #blackblogueuse

 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    leo. ut elit. commodo felis dolor. non facilisis quis, libero.